[DYK#3] Honda NR 750, une moto qui va t’NRV !

(Prenons 5 secondes pour savourer ce magnifique jeu de mots svp !)

Petite devinette : Comment ferais-tu pour faire rentrer 32 soupapes dans un 4 cylindres ?

Sors la DeLorean, parce que la réponse est dans le MOTO JOURNAL N°912 du 20 Octobre 1989 !

Bon ok ! On est sympas, on ne va pas te faire monter au grenier. Chez Honda, « NR » est le terme désignant les mécaniques à [roulement de tambours] …pistons ovales !

4 cylindres, 8 bielles, 8 bougies, 32 soupapes et des pistons ovales pour pouvoir toutes les faire rentrer dedans !

C’est la recette de grand-mère des Japs pour augmenter le rendement et la puissance de ses moteurs et essayer de revenir s’aligner aux départs des GP de vitesse avec un quatre temps qui envoie du bois !

Je dis bien « essayer » car leur come-back sur le GP de 1979 a été plutôt chaotique !

135 ch à 195 00 t/min peut être mais avec leur Honda 500 NR équipée de ses pistons biscornus qui crache plus d’essence qu’elle n’en avale, ils remportent la palme de la moto « Never Ready » et rentre à la maison la bielle basse !

Honda 500 NR

Faux départ pour les NR mais t’inquiète que les cerveaux des ingés fument dans l’ombre et ils vont revenir en force 10 ans plus tard aux 24h du Mans avec celle qui nous intéresse, la Honda NR 750 !

Et là ça ne rigole plus ! Elle n’est pas belle, elle est sublime ! (bon…on exagère peut être un poil !)

Carénage tout carbone testé en soufflerie, cadre alu’, traitement titane sur le museau comme un vrai avion de chasse et un tableau de bord tellement complet que tu peux même régler l’intensité de l’éclairage de ton écran digital… Les détails de fabrication ont été fignolés par de vrais maniaques de la perfection !

Plus routière sportive que Réplica, la Honda NR 750 est un condensé de technologies avant-gardistes, elle embarque dans son V4, les 32 soupapes logées sur leurs pistons ovales et ne cherche non plus la performance à tous prix mais bien la perfection de conduite.

Il paraîtrait que sur ces 130 chevaux, elle était aussi facile à maîtriser qu’une 125 automatique, tout en souplesse, avec une absence totale de vibration et sans le moindre à-coup même aux confins du ralenti…

Une progressivité d’accélération sans déceler la moindre fluctuation de puissance et ce jusqu’à la zone rouge des 15 000 tr/min…

Mais je te vois, t’es pas totalement convaincu, alors je rajoute une fourche inversée réglable, un monobras oscillant à l’arrière, des jantes en magnésium, une de 16 à l’avant pour plus de liberté dans les trajectoires, une de 17 à l’arrière, un échappement full inox et un système d’injection PGM-FI (ProGraMmed Fuel Injection, « Injection de carburant programmée » pour les vaches espagnoles, ce truc calcule la quantité de carburant nécessaire en temps réel pour commander l’injection).

Sécuritaire mais pas moins puissant, le V4 répond instantanément à la poignée de son pilote avec ordre, douceur et discipline quelles que soient les conditions.

Si la conduite de la Honda NR 750 est un jeu d’enfant, son prix en revanche est bien une histoire d’adultes et pour chevaucher la cavalerie aux 200 dépôts de brevets, il faut sortir 375 000 Francs du chapeau (57 168€), ouai c’est pas donné ! Mais Honda te la livrait quand même avec un porte clé en argent massif !

Et parce que ça ne suffit pas, la NR 750 s’offrira 4 records du monde de vitesse avec une version préparée :

– Kilomètre départ lancé : 299,825 Km/h

– Mile départ lancé : 299,788Km/h

– Mile départ arrêté : 221,219Km/h

– 10 Kilomètres départ arrêté : 283,851Km/h

Allé on s’arrête là et on ira la voir dans un musée ! Parce que finalement, c’est là qu’est réellement sa place !

The Last News




error: Content is protected !!