[DYK#7] Lexus LFA : La passion au service d’une Supercar !

Tout a commencé par un simple dessin sur une feuille blanche et une liste de 500 objectifs à atteindre…

A ce moment là, quand tu es ingénieur sur le développement de la bête, tu comprends direct que tu peux emmener ton sac de couchage au bureau !

L’objectif de la marque ? Placer la LFA dans le Top 10 sur le Nurburgring. Et c’est Haruhiko Tanahashi, chef moteur et responsable du développement qui réunira plusieurs dizaines de techniciens sous son aile pour offrir au groupe Toyota la première Supercar digne de ce nom !

Le programme a été lancé par Toyota Motor Corporation au début de l’année 2000. Mais c’était sans compter sur l’arrivée du fameux Haruhiko.

A peine un an après l’arrivée de Tanashi, les ingénieurs commencent le taf sur le bourrin de la bête ! Le moteur tiens, parlons en ! Un V10 de 4,8 litres développé avec Yamaha et directement issu de celui utilisé en F1 par Toyota !

Pour la partie technique, la bestiole crache 560 chevaux aux roues arrière à 8700 tr/mn pour un couple de 480 nm. Tout ça couplé à une boîte auto séquentielle à six rapports, qui permet d’abattre le 0 à 100 en 3,6 secondes et d’atteindre les 325 kms/heure ! (LFA pour  » La Fusée Automobile » ??!)

Seize mois plus tard, en octobre 2004, le premier prototype posait ses roues sur la Nordschleife et seulement cinq ans après le début du développement, un premier concept fut dévoilé au Salon de Détroit de 2005.

Avec Akio Toyoda, nouveau président de Toyota, et l’appui de Hiromu Naruse, Lexus engage la LFA en 2008 et 2009 aux 24 Heures du Nurburgring. Le but n’est pas de gagner, mais bel et bien de pousser la voiture dans ses derniers retranchements. On peut voir la Supercar un peu partout, comme au Festival of Speed de Goodwood !

En 2010, le 23 juin plus précisément, Hiromu Naruse, pilote d’essai pour Toyota depuis 1963 et ayant participé au développement de nombreux modèles (Sports 800, 2000GT, Toyota 7, Celica, Mr-2, Supra…) trouvera la mort au volant d’une LFA sur une route d’accès au Nurburgring. Il percuta à vive allure une BMW de test venant en sens inverse…

Août 2011, Akira Lida éclate un nouveau record sur le Nurb au volant d’une LFA Nurburgring Édition avec un temps de 7mn 14.64, soit dix secondes de moins que la Porsche 997 GT2RS. Nouveau record de la catégorie soit dit en passant !

Lexus stoppera la production de son Bijou en décembre 2012. Mais pour les plus chanceux d’entre vous, il reste quelques rares exemplaires aux Etat-Unis, et spéculation oblige, à des tarifs exorbitants…

The Last News




error: Content is protected !!